Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 11:31
Le Conseil National de CAP21 donne un avis favorable à la fondation du Mouvement Démocrate
30/11/2007

Le Conseil National de CAP21 réuni ce vendredi 30 novembre a donné unanimement un avis favorable à son adhésion au Mouvement Démocrate en tant que parti fondateur.
D’une part, le projet de statuts, dans sa version du 30 novembre et les engagements pris garantissent l’existence de CAP21 et répondent au mandat que le Congrès de CAP21 avait confié en juin à ses représentants. Le Congrès de CAP21 se réunira ensuite en janvier pour ratifier la version définitive des statuts du Mouvement Démocrate et adapter ses propres statuts.
D’autre part, l’évolution des statuts du Mouvement Démocrate, grâce aux contributions des militants, répond désormais au désir de collégialité, d’équilibre des pouvoirs et de démocratie interne exprimé par CAP21.
Face une vie démocratique trop longtemps gangrénée par des attitudes partisanes et de division, face à une société en perte de repères, CAP 21 contribuera activement à la construction d’un mouvement qui porte vie nouvelle exigence politique et éthique.

Par Eric Delhaye, Porte-parole de CAP21

Repost 0
Published by Christian Beaudin
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 11:29
Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans cap21centre
commenter cet article
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 13:47
Christian Beaudin CAP 21 - MODEM conduira une liste autonome à Châteauneuf sur Loire ( Loiret)

Consulter les articles de Presse parus à ce jour.


Télécharger les articles du Journal de Gien et de La rpublique du Centre
Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans cap21centre
commenter cet article
30 novembre 2007 5 30 /11 /novembre /2007 10:28

Nous avons besoin du Mouvement Démocrate pour la vitalité démocratique de notre Pays ; les attaques qui se sont cristallisées au cours des dernières heures contre François BAYROU  visent sans doute la personne au-delà de ce que le combat politique loyal devrait permettre mais surtout visent à empêcher la constitution de la seule force nouvelle de la vie politique française.

 Des critiques peuvent toujours être faites.

 Il n’en demeure pas moins que c’est la première fois qu’un parti politique élabore, directement avec ses militants, des statuts qui donnent lieu à des débats extrêmement importants.

 C’est la première fois qu’un parti politique se donne la peine de ne pas confier les rênes à des apparatchiks et tente de définir de nouveaux rapports entre militants et élus, de telle sorte que les uns et les autres puissent être convenablement représentés et entendus au sein des instances dirigeantes.

 C’est la première fois qu’un parti politique accepte de jouer le jeu, dans une totale transparence, de la réflexion sur l’équilibre qu’il convient de trouver entre l’efficacité politique et la démocratie interne.

 Or, si précisément une telle profusion de propositions, de contributions, d’amendements arrive de la nouvelle génération militante du Mouvement Démocrate, c’est bien parce que l’espoir soulevé par la candidature de François BAYROU lors de l’élection présidentielle et qui a rassemblé près de 18% des français n’est pas retombé.

Nous avons maintenant la charge de faire vivre ce parti, et d’en faire effectivement un lieu démocratique à même d’offrir un véritable projet à nos concitoyens.

 Car, et peut-être faut-il le rappeler, dans ces temps où il est bienvenu d’oublier assez vite ses convictions et son éthique pour asseoir sa carrière personnelle, la dignité de la politique, c’est précisément de proposer un projet et de défendre des convictions malgré les résistances et les freins au changement qui s’y opposent.

 Le Mouvement Démocrate va être porteur d’un projet nouveau en ce qu’il sera l’expression d’une nouvelle forme de gouvernance et d’une véritable politique de développement durable.

 En effet, et c’est là l’enjeu, nous allons devoir changer radicalement notre manière de vivre dans les années à venir. La société du carbone, des énergies fossiles, de l’automobile et du tout jetable touche à sa fin.

 Cette révolution est particulièrement difficile à faire dans un pays comme la France, confrontée à de très lourdes difficultés, liées à un appauvrissement que l’on veut nier, à une montée des tensions et de la violence, à une inégalité croissante et criante entre nos concitoyens.

Le développement durable est précisément l’occasion de sortir par le haut de cette crise en déterminant ce que peut être un projet commun.

 C’est précisément à cela que le Mouvement Démocrate doit s’employer sans se soucier des torpilles qui lui sont régulièrement adressées, avant même que le Congrès Constitutif n’ait lieu, torpilles qui sont probablement le signe d’une certaine inquiétude de tous ceux qui ne souhaitent surtout pas que la vie politique française change.

 Corinne Lepage

Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans Information générale
commenter cet article
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 16:07
C'est maintenant officiel, j'aurai l'honneur de conduire lors des prochaines échéances municicipales une liste de Castelneuviens et Castelneuviennes devant vos suffrages. L' association Port-Neuf sur Loire a décidé de lancer la campagne.
photo-presse.jpg

Retrouvez le communiqué de presse officiel
Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans cap21centre
commenter cet article
13 novembre 2007 2 13 /11 /novembre /2007 17:29

Lepage doute du Modem et de Bayrou

Pour la présidente de Cap 21, les statuts du Modem donnent au président du parti tous les pouvoirs tandis que la question du développement durable est sous-traitée. Un risque, selon elle, de décevoir de nombreux militants.

Marianne2.fr : Le 7 novembre, le Modem a rendu publics ses statuts et vous a associée à leur élaboration. Vous vous êtes alors fendue d'un communiqué pour expliquer que Cap 21 ne s'était pas mêlé à l'élaboration de ces statuts : pourquoi n'avez-vous pas voulu y être associée ?

Corinne Lepage : J'ai participé à deux réunions auxquelles François Bayrou m'a très correctement conviée. Ce que j'ai dit c'est que ce qui en était sorti n'était pas ce sur quoi nous nous étions mis d'accord au cours de ces réunions. En réalité, les statuts qui en sont sortis, tout du moins le projet de statut, est un quasi copié-collé des statuts de l'UDF. Nous sommes très enthousiastes, et ce depuis le début, dans la création du Modem parce que nous pensons qu'un mouvement démocrate pourrait être quelque chose de profondément révolutionnaire, au sens le plus noble du terme, dans la vie politique française, en tant qu'il serait un vrai mouvement démocratique. Mais nous pensons qu'on ne peut pas exiger de promouvoir la démocratie à l'extérieur si on ne commence pas par s'appliquer à soi-même les règles démocratiques. Dans un parti politique, pour nous, les règles démocratiques ça veut dire utiliser au maximum le système de l'élection.
 

 

 

 

Or, dans les statuts qui nous sont proposés, c'est en réalité le président, élu pour trois ans, qui a tous les pouvoirs et qui nomme, en particulier, le comité exécutif qui va l'entourer et une grande partie du bureau politique, et cela ne nous paraît pas compatible avec les principes pour lesquels nous nous battons. J'ajoute à cela, et je l'avais dit à Seignosse (lors de l'université d'été du Modem, NdR), que nous sommes énormément attachés à la collégialité et que je ne trouve pas que les statuts, ni le fonctionnement actuel, soient réellement collégiaux. J'ajoute enfin que si moi-même et mes amis de Cap 21 sommes en politique, c'est pour défendre un projet de développement durable. Or, en l'état, je ne vois pas dans les grands objectifs programmatiques que se donne le Modem, si tant est qu'il y en ait, cet objectif-là comme étant l'objectif majeur, celui qui englobe les autres.

Pourquoi, à votre avis, y'a-t-il eu ce virage par rapport à l'intention de départ du Mouvement démocrate ?
La situation de François Bayrou n'est pas facile, il essaie de contenter un peu tout le monde. Il y a des pressions très fortes des anciens UDF qui, visiblement, accepteraient que l'UDF disparaisse, tout simplement parce qu'ils ont obtenu de pouvoir rester très largement aux commandes. Et nous le voyons dans plusieurs villes de France : il y en a où ça se passe très bien, je pense par exemple à Nantes. Il y en a d'autres, en revanche, où les Modem et Cap 21 ont beaucoup de mal à pouvoir participer aux débats qui sont organisés par les anciens UDF.

Est-ce que pour vous cela pourrait être dommageable à l'organisation interne des élections municipales ?
Le Modem a une vraie difficulté, c'est que nous sommes pris par le temps et les statuts que nous construisons, et là je suis d'accord avec François Bayrou, ne peuvent pas s'appliquer aux élections municipales que nous préparons. Il n'en demeure pas moins que ces élections doivent être faites dans un très grand souci de transparence et d'égalité des armes entre tous les adhérents, ce qui ne me paraît pas tout à fait être le cas.

Est-ce que ce constat pourrait amener à modifier la nature des accords entre Cap 21 et le Modem ?
Nous sommes toujours partie prenante à la fondation du Modem mais j'ai reçu un mandat pour participer à la fondation du Modem qui impliquait une autonomie financière et le respect des grandes orientations de notre programme. Cette autonomie financière reposait sur un engagement écrit. Nous avons renoncé, parce que François Bayrou le souhaitait, à un système confédéral, et donc nous sommes d'accord pour un parti unitaire, et je l'ai dit très clairement, mais en revanche ce que nous représentons au sein du Modem, c'est à dire cette image écologique, très grande exigence de collégialité… c'est pour nous la pierre angulaire, notre raison d'y être et c'est la raison d'y être de nombreux militants.
 
Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans Information générale
commenter cet article
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 19:24

 

corinnelepage_cap21.jpgCorinne LEPAGE et CAP 21 ont souhaité profiter des synergies nées des élections présidentielles pour mieux défendre les idées d’écologie responsable. A ce titre Corinne Lepage  est co-fondatrice du Mouvement Démocrate (dit "le MoDem"), avec François BAYROU.

 
Dans le cadre des élections législatives des 10 et 17 juin, Corinne LEPAGE sera dans le Loiret pour venir soutenir les 5 candidats UDF-Mouvement Démocrate (*), dont Cécile RICHARD (CAP21 Loiret) et Gabrielle AUDEFROY (UDF), respectivement candidate et suppléante sur le 2ème circonscription.
 
C--cile-Richar---Gabrielle-Audefroy.JPG

REUNION PUBLIQUE – CONFERENCE
Autour du thème
 
«  LA POLITIQUE DURABLE  »
  
Le mardi 29 mai à 20 h 30
 
Salle des Corbolottes, 10 rue Charles-de-Gaulle (près du Centre Aquatique),
45140 ST JEAN DE LA RUELLE

 
(*) Les 4 autres candidats UDF-Mouvement Démocrate dans le Loiret :

1ère circonscription : Yves CLEMENT, conseiller général d'Olivet 
3ème circonscription : Alexandrine LECLERC, déléguée départementale de l'UDF
4ème circonscription : Monique BOSSET, conseillère régionale du Centre
5èle circonscription : Hortense HARANG 
 
Repost 0
Published by Jean Roch Sergent
commenter cet article
25 mai 2007 5 25 /05 /mai /2007 15:33

François, Corinne et les Autres enflamment le Zénith...
Ambiance chaude, très chaude hier soir au zénith porte de Pantin à Paris.
Le Modem est né Vive le MODEM.
Devant une salle comble, François Bayrou a ouvert et fermé le bal.
Je vous laisse découvrir quelques photos de la soirèe avant la mise en ligne du reportage complet.
Christian Beaudin
CAP 21 MODEM
image-001.jpg
image-005.jpg
image-007.jpg
image-006.jpgimage-004.jpg
image-002.jpgimage-003.jpg

Repost 0
Published by Christian Beaudin
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 08:34
Un certain nombre de candidats issus de CAP 21ou inscrits dans dynamique de la refondation écologiste et citoyenne au centre ont été investis par le nouveau Mouvement Démocrate pour représenter les valeurs de l'écologie, de l'humanisme et de la démocratie sociale lors des élections législatives des 10 et 17 juin 2007.

Corinne LEPAGE, ancienne Ministre et présidente de CAP 21 tient à leur témoigner tout son soutien pour défendre un projet libre de tout dogme, un projet pragmatique pour répondre aux enjeux écologiques, sociaux et économiques de demain.

Ces candidats, rénovateurs et rassembleurs, s'inscriront dans une démarche constructive et positive au service de l'intérêt général.
La liste des candidats et des circonscriptions
Repost 0
Published by Christian Beaudin - dans Information générale
commenter cet article
23 mai 2007 3 23 /05 /mai /2007 08:31

Corinne Lepage participera au lancement du Modem le 24 mai au Zénith.


Le Mouvement Démocrate né le 10 mai sous l'impulsion de François Bayrou, lance sa campagne des élections législatives au Zénith de Paris le 24 mai à 18 heures. le MoDem revendique à l'heure actuelle plus de 65.000 demandes d'adhésions, une affluence record pour un nouveau parti politique dans la Ve République. la réunion publique rassemblera tous ceux qui veulent faire de ce nouveau mouvement une force politique apte à devenir un contre-pouvoir efficace face à ce qui se dessine comme un état-UMP. candidats aux élections législatives des 10 et 17 juin, adhérents UDF, sympathisants du MoDem et de tous ses partis constitutifs, sont invités à venir soutenir François Bayrou, crédité de 18,5% des voix à la dernière élection présidentielle.

Repost 0
Published by Christian Beaudin
commenter cet article